83 : un temps de crise

Mais...elle etait fichue cette radio ...

Note de l'auteur : Nouvelle version de la planche… j'espère que c'est mieux.
l'ancienne version est visible ici.
le crayonné

Creative Commons Attribution-NonCommercial-NonDerivatives Certains droits réservés.

9 commentaires

Un visiteur (Béatrice) a dit :

Version bien plus explicite et angoissante que la précédente . Bien cette ouverture sur la planche suivante par la phrase en suspens . Mieux cette fonte pour l'emission radio .

9 févr. 2010

Un visiteur (hug) a dit :

cette fois, c'est bon : BRAVO. Mais la phrase en suspens…. maintien le suspense et nous donne envie d'avoir la suite. Alors bon courage et à bientôt ! décidément ce(tte) Yël est pleine de sensibilité. A voir et à revoir ces 5 portraits cote à cote on a l'impression de la connaitre, on se précipiterai bien dans la BD pour la consoler …

9 févr. 2010

Un visiteur (piram) a dit :

tres cinematographique tout ca !

11 févr. 2010

Gelweo a dit :

Merci :) Bon, pour la première case, j'aurais peut-être du courber le texte en sens inverse (dans le cas où le son suivrait la perspective…)

12 févr. 2010

Jerrycan a dit :

Joli trombinoscope de Yël. La font de la radio est mieux je trouve.

14 févr. 2010

Un visiteur (Mutos) a dit :

Nette progression par rapport à la première version ! Fonte qui rend très bien, poignante expressivité de Yël, suspense… Ne change rien ! Mais continue ^-^ Aussi, très bien, la superposition des événements globaux et des ressentis des deux personnages, plus le petit point discret sur la radio elle-même…

16 févr. 2010

Un visiteur (Gregor) a dit :

Il y a quelque chose de très beau encore une fois. L'emotion est là. Un petit bémol pour l'integration du texte. Bravo.

22 févr. 2010

Mosc a dit :

Beau jeu sur les visages. Le texte ne me dérange pas : il montre la froideur du speaker à la radio, en opposition avec les bulles, qui reflètent les émotions des personnages.

25 févr. 2010

mast a dit :

Je kiffe les 5 dernieres vignettes, ça rend très bien!

16 mars 2010

Poster un commentaire :